Sport

Faire du sport  à La Confluence, c’est simple 

Une dizaine d’équipements sportifs sont accessibles à La Confluence. Le quartier a été pensé pour permettre à chacun de pratiquer sa discipline à proximité de son domicile ou de son travail.

Des équipements pour toutes les activités

 

Reconvertie en équipement sportif, la Halle aux fleurs de l'ancien Marché Gare, côté Rhône, dispose depuis 2017, de deux vastes salles de sport dédiées aux arts martiaux, à la danse et aux activités gymniques.

Les nombreuses activités sportives proposées par la MJC Presqu’île Confluence sont dispensées à la MJC elle-même, mais aussi au gymnase Chanfray, à l’école Condé, à la Halle aux fleurs ou encore au pôle enfance Germaine Tillion.

L’ancien boulodrome du Confluent situé à la pointe a été remplacé par un boulodrome où s’exerce l’association la Fraternelle Perrrache, en plein cœur du quartier Sainte-Blandine au 61 de la rue Quivogne. Des terrains de boule ont également été installés sur le quai haut des Rives de Saône dans le cadre de leur réaménagement. Pour en savoir plus, contactez la boule Ravat.

Quai Rambaud, le terrain de football Sonny Anderson offre des conditions idéales pour travailler son jeu de jambes face à la Saône. Et si vous contactiez l’Association Sportive Bellecour  ? Sur le quai bas des rives de Saône, petits et grands peuvent profiter d’un terrain de basket, d’un terrain multisport et d’un skatepark dernière génération.

 

Du côté des équipements sportifs privés, la salle d’escalade Climb Up (Pôle de commerces et de loisirs Confluence) propose 800 m2 de murs d’une hauteur de 6 à 22 mètres, pour des activités verticales destinées à tous les niveaux.

Trois clubs de sports  sont également accessibles dans le quartier :

ZOOM sur La patinoire Charlemagne, un lieu historique

La patinoire Charlemagne accueille les entraînements de hockey et de danse sur glace et organise des spectacles de dimension nationale ou internationale. C’est l’une des plus grande de France et l’une des deux patinoires de Lyon. Ouverte au public en 1969, elle est un témoignage de la candidature de Lyon aux Jeux olympiques de 1968. Elle a été construite à partir des plans des architectes R. Roustit et C. Batton, concepteurs des piscines de Vaise et de Mermoz. Le bâtiment a fait l’objet d’une extension en 2001.

En savoir plus sur la patinoire et son histoire