Places

Places, des respirations douces

À la fois lieux de pause et de circulation, espaces de détente et d’animation, les places sont des éléments forts de maillage du quartier pour une ville douce à vivre. Petites ou grandes, parvis ou espaces plus intimes, les places de La Confluence sont nombreuses et variées.

Place des Archives, porte d’entrée nord de la Confluence

 

Au Sud de la gare de Perrache, de part et d’autre du cours Charlemagne, la place des Archives sert à la fois de parvis de la gare, d’espace de circulation et de détente pour les étudiants de l’UCLy. Elle est aussi un espace de contemplation pour les usagers du quartier et des Archives Municipales de Lyon.

Reliée à la place Carnot fin 2020 par la voûte Ouest bientôt réservée aux modes actifs, elle fait le lien entre La Confluence et le nord de la presqu’île. Recouverte de pavés en roche calcaire - la pierre lyonnaise par excellence - elle accueille au printemps un nouveau pavillon voyageurs suite à l’ouverture de la nouvelle entrée de gare.  Sous la place, le parking des Archives propose 650 places avec un accès piéton direct depuis la place.

Au cœur de Denuzière

Dans le quartier Denuzière, deux places disposées en quinconce de part et d’autre de la rue du même nom viennent aérer l’espace. Au pied de la caserne Delfosse, la place Renée-Dufourt rend hommage à une grande dame lyonnaise, résistante, philosophe et féministe morte en 2012 et offre une aire de jeux aux enfants, à l’abri de la circulation. Du côté Est, la place Camille-Georges du nom du premier maire de 2ème arrondissement de Lyon en 1982 permet un accès facilité aux collégiens de l’établissement Jean Monnet.

LA place nautique, entre saone et ville 

Singulière, la place nautique invite la Saône à pénétrer au cœur de la ville dans une douce ambiance de bord de mer. Sur l’eau, des bateaux de plaisance profitent d’une petite halte non loin de la MJC Presqu’île Confluence. Tout autour, quais, pelouse, bancs et gradins invitent à la flânerie. Et une passerelle permet aux piétons de traverser cette place nautique, aussi vaste ou presque que la place Bellecour.

Côté Rhône

Avec ses 7 000 m2 dans le prolongement de la place nautique, l’esplanade arborée François-Mitterrand, avec ses 80 arbres, est l’un des cœurs de La Confluence. Au pied de l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes, elle accueille les habitants du quartier du Marché et les passants venus prendre un café ou déjeuner dans l’un des restaurants de la place. La générosité de son espace en fait un lieu de choix pour diverses animations.

Place(s) aux Docks

Au sud de l’ancien port Rambaud reconverti, le jardin Gabriel Rosset, situé entre le siège de GL Events et le pont de La Mulatière, est constitué d'une grande pelouse et d'une aire d'équipements sportifs. Quatre placettes ponctuent l'enfilade des bâtiments et sont largement investies par les restaurants.

Au pied du "cube orange" où siège le groupe Cardinal et du pavillon des radios d’Espace Group, les promeneurs trouveront à faire une pause place des Docks à l’ombre de l’ancienne grue de déchargement conservée. 

Entre le bâtiment des Salins et les anciennes Douanes, la petite place des Salins prend ses aises sous une pergola d’où jaillissent trois jets d’eau arrosant un bassin rafraîchissant les passants et les clients du restaurant Le Selcius, 43 quai Rambaud. 

Au nord de la Sucrière, la petite place des Mariniers fait référence aux hommes et femmes qui faisaient vivre les lieux en y acheminant les marchandises à l’époque industrielle. Revivez cette époque lors du Pardon des Mariniers chaque année au printemps. 

Au Sud de la Sucrière, dernière halte sur la place du chevalier Saint-Georges toujours à l’ombre d’un second portique conservé.

Localiser