Côté Rhône

Phase 2, exigences affirmées et parc boisé

Deuxième temps d’aménagement, La Confluence côté Rhône est structurée autour des quartiers du Marché et du Champ reliés entre eux et la ville par plusieurs liens. Qualité, mixité et innovation sont les maîtres-mots de l’aménagement conçu par Herzog et de Meuron et Michel Desvigne.

Le quartier du marché, exigences affirmées

Implanté sur le périmètre de l’ancien marché de gros transféré à Corbas en 2009, le quartier du Marché s’étire du cours Charlemagne au Rhône, entre la rue Casimir-Périer et la future transversale.

La première opération, "Ynfluences Square" (A3), a été inaugurée en 2018. Elle est emblématique de l'architecture voulue coté Rhône. Une ancienne halle du marché de gros reconvertie en équipement sportif complète la construction de huit bâtiments neufs et mixtes sur 28  000 m2. Aux 234 logements libres et sociaux, s’ajoutent 9  000 m2 de bureaux et plus d’une dizaine de cellules commerciales en rez-de-chaussée. L’architecture composée par cinq équipes est homogène. Diversité des hauteurs (de 2 à 16 étages), camaiëu de blanc des façades , mix neuf/ancien, "Ynfluences Square", c’est aussi un jardin partagé en cœur d’îlot et des services innovants (chambre d'hôtes partagée, salle de sport...) ainsi que le raccordement au réseau de chaleur urbain. Certains habitants disposent d’une place de stationnement dans le parking mutualisé du Marché Gare voisin.

 

De nombreuses réalisations suivront : 

Localiser

Sollys par ses architectes

Le quartier du Marché associe réalisations neuves et anciennes halles réhabilitées. Par exemple, la halle aux fleurs a été transformée en salles de sport municipales et une autre halle du marché gare deviendra un groupe scolaire de 15 classes. Des passages publics piétons et cours jardinées toujours plus nombreuses offriront à ce quartier une ambiance douce et apaisée. Une ville pensée pour les modes doux sans bannir la voiture, c’est en marche à Lyon Confluence.

Le Champ, vers un parc boisé

Le Champ sera à terme un vaste espace boisé habité en centre-ville qui accueillera des industries créatives et une résidence pour chercheurs. Il est un démonstrateur de la ville durable  grâce à l’expérimentation d’innovations : utilisation de bétons 100% recyclés issus de l’économie circulaire, transformation d’un sol stérile en un sol fertile, implication citoyenne, etc.

Le Champ,un parc boisé habité (2019)

Sa végétation a été choisie en fonction de sa capacité d’adaptation au réchauffement climatique et à son attractivité pour les insectes. Pollinisateur, phytophage ou détritivore, une attention particulière est portée à ces pionniers. Choix des essences, hibernaculum, fauche tardive : le champ multiplie les attentions en faveur des insectes qui ont un rôle stratégique dans le développement de la biodiversité.

Le Champ s’inscrit également dans une démarche d’innovation sociale avec une participation citoyenne encouragée. Les habitants sont invités à s’inscrire dans le site et à comprendre sa transformation grâce à un lieu expérimental de partage  : la Station Mue.

Des ponts et des connexions

La Confluence est reliée au quartier de Gerland par deux grands ouvrages d’art  : le pont routier Pasteur et le pont Raymond Barre dédié aux modes doux depuis 2013. La ligne T1 du tramway qui l’emprunte permet de relier La Confluence à Gerland et à Oullins (métro Debourg ligne B). 

À ces ponts existants le projet Lyon Confluence prévoit d’ajouter un pont et deux passerelles. Le pont des Girondins inter-quartiers reliera La Confluence à Lyon 7ème en rive gauche du Rhône. Il atterrira sur un quai Perrache réaménagé suite à la transformation de l’autouroute A6/A7 en boulevard urbain.

Les passerelles piétonnes sur le Rhône et la Saône prolongeront la transversale, transition douce entre le quartier du Marché et le Champ.