Matériaux

Béton, bois : objectif bas carbone

Limiter l’empreinte carbone des bâtiments passe par une sélection rigoureuse des matériaux utilisés pour les réaliser. Ces derniers doivent valoriser des ressources locales, être recyclés et permettre une dynamique de construction bas carbone.

Un béton recyclé plus écologique

Le recyclage du plastique, du verre, du papier ou de l’aluminium est devenu chose courante. Mais le béton ? Fidèle à ses objectifs de développement durable, Lyon Confluence a choisi de relever le défi avec l’aide de son partenaire Vicat. Objectif : réutiliser les déchets du BTP afin de produire, pour la première fois en France, un béton de revêtement 100 % recyclé.

 

 

Recouvrant aujourd’hui l’entrée du parc de la Station Mue et le parvis de H7 et demain toutes les allées publiques du Champ, ce matériau responsable a été fabriqué à partir de surplus de bétons. Ces « retours béton de toupie », comme on les appelle, sont concassés afin d’obtenir des granulats, base du béton recyclé. Le résultat final offre une esthétique à la fois simple et classique ainsi qu’une longévité équivalente à celle du béton traditionnel de vingt ans minimum. C’est aussi de nombreuses économies de ressources qui pourraient inspirer le monde du BTP de demain. La France produit chaque année quelque 260 millions de tonnes de déchets issus du BTP.

Le bois, une ressource à fort potentiel

Renouvelable, le bois assure une excellente isolation thermique et phonique. Ce matériau "piège à carbone" laisse respirer les parois et se révèle aussi léger que résistant. Aussi a-t-il aisément trouvé sa place dans les projets d’aménagement de Lyon Confluence qui encourage son utilisation. La condition est qu’il soit certifié FSC (Forest Stewardship Council), un label garantissant une gestion responsable des forêts. 

A La Confluence, plusieurs bâtiments du quartier ont ainsi opté pour de la structure bois, limitant l’usage du béton aux fondations.  

La MJC Presqu'île-Confluence, l'energie du bois

Le bâtiment conçu par les architectes Marcillon-Thuillier a été lauréat du palmarès des réalisations bois Rhône-Alpes en 2014 (87 candidatures). Ce prix organisé par FIBRA -Fédération forêt bois Rhône-Alpes- a pour objectif de valoriser et récompenser des équipes composées d'un architecte, d'un bureau d'étude bois, d'une entreprise bois et d'un maître d'ouvrage pour la conception d'un ouvrage intégrant une part significative de bois. Qualité architecturale, performance technique du bois, approche environnementale, performance énergétique font partie des critères retenus par le jury. 

 

Albizzia, le premier îlot en structure bois

Programme de 14 000 m2, l’îlot C2 Sud sera la première opération de La Confluence dont trois des cinq bâtiments seront réalisés sur la base d’une structure bois dont un immeuble de belle hauteur (16 étages). L’utilisation de ce matériau biosourcé et local pour un tel programme réduira considérablement l’empreinte carbone du quartier et limitera les nuisances de chantier pour les riverains. Une innovation signée par les promoteurs UTEI-WOODEUM associés aux concepteurs Hardel Le Bihan et Insolites architectes.

Albizzia par UTEI-WOODEUM