Mixité

Les mixités, de l’idée à la réalité

Mêler logements, bureaux, commerces, activités et équipements pour construire un quartier vivant. Proposer de l’habitat accessible à tous les budgets pour permettre à chacun d’y vivre, quelle que soit sa situation. Ces deux principes déterminent depuis le lancement le projet d’aménagement de Lyon Confluence.

Une place pour toutes les fonctions de la ville

«  Un quartier durable est une zone de mixité fonctionnelle développant un esprit de quartier, c’est un endroit où les personnes veulent vivre et travailler, maintenant et dans le futur.  »
Accord de Bristol, 2005

Le projet urbain Lyon Confluence a été conçu pour une grande diversité d’usages  : vivre, travailler, étudier, consommer, flâner, faire du sport, se cultiver, etc. Cette variété nourrit la vitalité du quartier et lui permet de vivre à un rythme équilibré. Un même îlot mixe ainsi logements dans les étages supérieurs, bureaux et commerces ou activités en rez-de-chaussée. Et les équipements publics ou privés, sportifs ou culturels, ils ne sont jamais loin. Cette proximité participe à la qualité du vivre-ensemble et contribue à réduire les besoins en déplacements.

La Confluence vue pas ses usagers

logement, une ville pour tous 

La mixité sociale à La Confluence est un choix volontariste affirmé depuis le début. Elle s’appuie sur la volonté politique de la Métropole de Lyon de proposer une palette de logements large correspondant aux moyens et besoins de toute la population. Un logement sur deux est inférieur au prix du marché.