Lône

Bras d’un fleuve qui reste en retrait du lit principal. Il est alimentée en eau par infiltration depuis la nappe alluviale ou directement par le fleuve en période de crue. Son tracé et sa morphologie peuvent alors fortement évoluer sous la puissance des remous et la quantité de sédiments déplacés. À Lyon, le terme désigne les bras du Rhône colmatés, par action naturelle ou suite à la construction d’un barrage.