Des logements de qualité pour tous

La Confluence propose des logements de tous types et accessibles à tous les budgets. Etudiants et personnes âgées ne sont pas oubliés.

 



Le quartier offre une large gamme de logements accessibles à l’achat -en accession libre, sociale ou à prix maîtrisés - et aussi en location -privée, intermédiaire et sociale (PLI/PLUS/PLS, PLAI)-. Au total, près de 5 000 logements dont 1 700 logements sociaux ont été créés (34 %). La mixité et la facilitation du parcours résidentiel sont des engagements forts de Lyon Confluence qui impose de l’habitat social et abordable dans ses cahiers des charges. Immeubles (de 2 à 16 étages) à l’architecture bioclimatique, à énergie positive et alimentés par des énergies renouvelables sont proposés dans le quartier. L’accent mis sur l’écorénovation permet également de proposer du bâti existant proposant un niveau de confort quasi-similaire à celui du neuf.

Des logements pour tous

Dès 2013, une résidence pour jeunes actifs a ouvert ses portes dans le quartier. L’offre de logements étudiants s’élève à 436 appartements complétés en 2019 (sur l’îlot B2) par les 88 lits d’une résidence étudiante gérée par le Crous. De l’habitat adapté aux besoins des personnes âgées a également été réalisé sur l’ancien site de la prison Saint-Joseph. La création d’une nouvelle résidence sur l’îlot Rinck complète cette offre intergénérationnelle, ces deux programmes rassemblent dans des mêmes immeubles étudiants et personnes âgées.

Pour trouver un logement, il faut s'adresser aux promoteurs et/ou bailleurs de chaque programme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

32 %
Part des logements sociaux (PLS et PLUS)

16000
Nombre d’habitants à terme

 

Zoom

La lumière comme exigence et dénominateur commun

Même au plus profond de l’hiver, le 21 décembre, aucun logement ne doit être éclairé par le soleil moins de deux heures par jour. Voici l’exigence des cahiers des charges de Lyon Confluence. Les objectifs ? Offrir du confort aux habitants et limiter la consommation énergétique grâce à l’éclairage et au chauffage naturels assurés par l’ensoleillement. Mais aussi créer des espaces de vie et de travail agréables et ouverts sur l’extérieur. Le choix du projet Hikari (qui signifie « lumière » en japonais) pour l’îlot P est un exemple significatif de cet engagement. Et cela concerne aussi bien les bâtiments compacts comme le Monolithe que des espaces plus ouverts comme le pôle de commerces Confluence. Celui-ci se distingue par sa toiture transparente et une luminosité remarquable. Cette exigence a également guidé la définition des préconisations de l’agence Herzog & de Meuron.