Une nouvelle vie durable

La ZAC 1, côté Saône, a été lancée en 2003. Elle s’étend sur 41 hectares, aujourd’hui investis par des milliers de nouveaux habitants et salariés. En complément, l’aménagement des Rives de Saône a permis de créer une promenade de 1,5 kilomètre reliant la Presqu’île à la pointe de La Confluence. 

 


Aménager de manière ambitieuse une première partie du territoire. En faire une vitrine de la ville de demain. C’est ce que portait la ZAC 1 dès son lancement en 2003. Une volonté qui prend appui sur un programme d’envergure offrant logements, bureaux et locaux d’activités variées, mais aussi espaces publics généreux et conviviaux. Un ensemble à la hauteur des ambitions internationales de la Métropole de Lyon.

Une nouvelle vie de quartier

De la place des Archives à la pointe de La Confluence, la ZAC 1 a dessiné un nouveau quartier structuré autour de nombreux et vastes espaces publics. Un territoire central, attractif, animé et porteur d’une image de qualité, d’innovation et de dynamisme. Un quartier à vivre et à partager autour de réalisations centrales comme la place nautique, le parc de Saône, les jardins aquatiques, la place des Archives, la place Camille-Georges ou encore les îlots ABC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le pôle de commerces Confluence, la MJC Presqu’île Confluence, les îlots E et F…
La ZAC 1 a aussi permis la réhabilitation des bâtiments du port Rambaud devenu Docks de l'art, de la culture et de la communication : Le Progrès, radios, les Douanes, Les Salins, La Sucrière, les sièges d’Euronews et de GL Events, le Pavillon 52. passage Panama…

Les îlots J, une référence de la ville pour tous

Au cœur du quartier Denuzière, les îlots J sont un modèle de mixité sociale. Ils accueillent trois opérations assurées par le bailleur social l’OPAC du Rhône, et les deux promoteurs, BNP Paribas et Constructa. Elles représentent une offre de 175 logements comprenant du logement social, abordable et à accession libre. Tous les logements sont raccordés au réseau de chaleur urbain du quartier et bénéficient de la présence de la place Camille-Georges, en pied d’immeuble. Cette exigence de mixité de la SPL Lyon Confluence a favorisé une très importante représentation des propriétaires occupants (70 %), et l’accession des primo-accédants (environ 40 %). Ces îlots J, et la SPL Lyon Confluence, ont été sélectionnés pour concourir aux Trophées des Entreprises publiques locales (Epl) 2016, avec 11 autres EPL. Ils récompensent la capacité des Epl à innover et à répondre aux enjeux du développement durable. Pour voter : http://www.servirlepublic.fr/vote-candidats-trophees.php

 

2018
Fin de la ZAC 1

22,5 Ha
Superficie des espaces publics de la ZAC 1

 

Zoom

Le quartier Denuzière, un modèle de mixité

la confluence, lyon, place denuzière, espace public, place camille georges

Quartier emblématique de la couture urbaine entre l’existant et les nouvelles réalisations, Denuzière est quasiment finalisé. Deux nouveaux programmes ont été livrés en 2016 : Lux (îlot J1A/Constructa) et Esperluette (îlot J1B/OPAC du Rhône) et ont accueilli leurs habitants. Les travaux se terminent sur Affinity (J2/BNP Paribas) et le chantier de l’îlot G (Fontanel Immobilier) a débuté.
Le quartier témoigne de l’engagement en faveur d’une ville accessible à tous. Les 260 logements que compteront au final les îlots J et G intègrent une part importante d’accession sociale. Le secteur comptait déjà plusieurs réalisations témoignant de cet engagement en faveur de la mixité : Le Denuzière, Le White, la Résid’Etapes, les Appart’hôtels Odalys et le K.
Côté espaces publics, deux places (Camille-Georges, déjà livrée, et Renée-Dufourt, prévue pour 2018) ont été aménagées en décalage de part et d’autre de la rue Denuzière. Elles offrent une agréable respiration minérale et végétale, tout en permettant un accès piéton direct aux Rives de Saône.