Lyon, ville connectée

Smarter Together, c’est le nom du projet porté par le groupement Lyon, Munich et Vienne et lauréat depuis 2016 de l'appel à projets européen Smart Cities and Communities (Horizon 2020). Une nouvelle reconnaissance pour La Confluence, volet lyonnais de cette démarche innovante et coordinateur du groupement.

 

 

la confluence, lyon, smarter together, vienne, munich


Avec Smarter Together, les expérimentations menées à La Confluence dans le cadre de Lyon Smart Community sont appelées à être reproduites à l’échelle européenne. Il s’agit de :

  • l’écorénovation des bâtiments existants (35 000 m2),
  • la mise en service d’un réseau de chaleur urbain intelligent,
  • la production d’énergie photovoltaïque,
  • le développement de la gestion de données (énergie et mobilité) à l’échelle du quartier.

24 millions d’euros pour concrétiser les ambitions

Horizon 2020 ou H2020 est un programme européen qui soutient la recherche et l´innovation. Smart Cities and Communities est une de ses déclinaisons dans les domaines de l´énergie, des transports et de l´usage des technologies. Lyon-Munich-Vienne, réunies sous la bannière Smarter together*, obtiennent ainsi 24 millions d'euros pour soutenir leurs efforts en matière de développement de la smartcity. Le consortium regroupe une trentaine de partenaires (instituts de recherche, bureaux d’étude, industriels, collectivités…) comme ERDF et Toshiba ainsi que le WWF et Nedo.

* la candidature intègre des « villes suiveuses » (Saint Jacques de Compostelle, Sofia et Venise) au fort patrimoine à éco-rénover et les « villes observatrices » (Kiev et Yokohama), une des villes les plus avancées dans le monde sur le chemin de la ville intelligente.

 
 

Zoom

La gestion de données à l’échelle du quartier

confluence, lyon, smarter together, vienne, munich

Le programme Lyon Smart Community intégre la mise en œuvre d’un Community Energy Management System (système de gestion, production et distribution de l’énergie à l’échelle du quartier). L’idée est ici d’aller plus loin et de doter le quartier d’une plateforme de données regroupant des informations liées à l’énergie, mais aussi à la mobilité. L’objectif est de s’appuyer sur ces données pour développer des services pertinents pour les infrastructures du quartier.