La métropole au service de la santé et du bien-être

En décrochant la reconnaissance nationale de l’Institut de la Ville Durable, La Confluence confirme son engagement innovant en faveur du bien-vivre en ville. Une ambition qui se concrétisera sur 29 000 m2 : les îlots A1-A2 Nord.  

 


En 2015, La Confluence a été distinguée par l’Institut de la Ville Durable, dans le cadre du programme Lyon Living Lab*. Cette distinction valorise l’excellence environnementale du projet (énergie, eau, déchets, mobilité) mais aussi le volet important consacré au bien-être et à la santé. L’enjeu est, grâce à une série d’innovations, de faire émerger une ville intelligente qui prend soin de ses habitants et fait de leur confort et de leur santé des priorités.
*Lyon Living Lab est porté par Bouygues, la SPL Lyon Confluence, la Métropole de Lyon (mission énergie) et GE/Alstom, en consortium avec 70 partenaires.

Une nouvelle étape dans la réponse aux besoins des habitants

Lyon Living Lab intègre ainsi la poursuite sur La Confluence du développement de la nature et de la biodiversité (jardins aquatiques, végétalisation des espaces publics, plantation d’arbres). Il comprend également une nouvelle conception de l’habitat, avec un accent mis sur la qualité, la réversibilité et la personnalisation, mais aussi sur le développement du logement intergénérationnel. Un engagement déjà concrétisé sur le « qui va s’enrichir d’avancées technologiques », pour mieux accompagner les personnes âgées et dépendantes.

Des innovations pour réinventer la vie citadine

Le mieux vivre-ensemble fera l’objet d’actions spécifiques (réseau social de quartier, application mobile, mobilier urbain innovant, objets connectés, conciergerie on-line…). Avec lui, la santé avec le recours à des matériaux dépolluants, une cartographie de la qualité de l’air, un centre de pilotage numérique de santé… Une attention particulière est également accordée à l’alimentation.

 

Zoom

Inviter la santé dans la conception des logements

Lyon Living Lab a pour spécificité de faire de la santé un axe fort de son développement. La réflexion porte notamment sur la mise à disposition de packs d’équipements domotiques, pour les publics nécessitant ce type d’accompagnement. Un des enjeux fort est de faciliter le maintien à domicile des personnes âgées et d’offrir des conditions de vie plus agréables aux personnes souffrant d’un handicap, d’une maladie invalidante ou chronique. Elle porte également sur la création d’une plateforme de e-santé permettant de fournir de l’information sur la qualité de l’air ou encore la présence d’allergènes.