Vitrine d’architecture contemporaine

La Confluence est un laboratoire d’architecture contemporaine. Une architecture qui, en plus de sa créativité, doit composer avec deux incontournables : la qualité de vie et la performance énergétique. Aussi bien pour les logements que pour les bureaux et autres équipements publics.

 


Son nom : le Cube orange. Sa spécificité : une réinterprétation du profil en arche des Salins du Midi, sur lequel il vient s’accoler. Mais surtout une manière originale de créer, à chaque niveau, des atriums patios, véritables puits de lumière. Une approche similaire à celle du Cube vert, siège d’Euronews en construction, plus grand et plus technique. Deux productions des architectes Jakob + MacFarlane, côté Saône. Tout près, Odile Decq s’est aussi inspirée de la vie des docks pour constituer le Dark Point. Deux parallélépipèdes désaxés se superposent, laissant le supérieur enjamber le quai pour embrasser le panorama.
 

Esthétiques, compacts, performants

L’hôtel de région et le Monolithe sont deux bâtiments compacts. Une réponse au besoin de fonctionnalité et aux exigences environnementales. Pour le premier, Christian de Portzamparc a regroupé dans un plan en L trois corps de bâtiment organisés autour d’une grande nef, un « îlot ouvert ». L’aspect compact est compensé par le parement et les grandes baies vitrées qui laissent entrer la lumière naturelle. Le Monolithe se présente également comme un « bloc ». Mais aussi comme un assemblage créatif. Les architectes ne se sont autorisé qu’un seul matériau pour offrir au final un patchwork de couleurs : mélèze, verre émaillé, béton, doré ou noir, Inox.

 

Luminosité et espace

L’îlot P se distingue par des exigences environnementales très élevées. Il fait d’ailleurs l’objet de la collaboration avec le NEDO. Kengo Kuma & Associates et CRB Architectes (Lyon), associés à Bouygues Immobilier et SLC, vont y concevoir Hikari. Cet ensemble accueillant bureaux,  logements et commerces joue sur un système de failles et d’ouvertures. Avec une philosophie : le mouvement lumineux.

 

28 220

En m2, surface utile du Monolithe.

45 650

En m2, surface utile de l'hôtel de région.

 

Zoom

Ilot P : énergie positive

Hikari

L’îlot P, situé à l'angle de la place nautique et du cours Charlemagne, sera un modèle de performance énergétique pour La Confluence. Un bâtiment de 12 500 m2 à énergie positive, c’est-à-dire produisant plus d’énergie qu’il n’en aura besoin, va être construit : Hikari.
Ce programme associe du photovoltaïque avec des panneaux installés en toiture et sur les balcons, mais aussi la géothermie et une centrale de cogénération à l'huile de colza. La consommation énergétique prévue est de 42 kWh/m2/an.