Lyon Confluence info
Retour
Environnement
Smarter together

Comment déployer à grande échelle les solutions qui font la ville intelligente? Lyon Confluence répond à cette question par sa candidature à l’appel d’offre «Smart Cities and Communities» lancé par la Commission européenne. Munich et Vienne sont aussi associés. Résultat en septembre.

 

De quoi s´agit-il?

«Smart Cities and Communities» est un appel à projet lancé dans le cadre de H2020, un programme européen de financement de la recherche et de l´innovation pour la période 2014-2020. L´objectif est d’encourager un large déploiement de réponses réalistes et facilement duplicables aux problématiques de l´énergie, des transports et de l´usage des technologies. Lyon Confluence porte «Smarter Together» la candidature Lyon/Munich/Vienne*. Objectif: bénéficier d´une subvention de 25 millions d’euros.

 

Quels sont les arguments de la candidature lyonnaise?

Lyon Confluence s´appuie sur la mise en œuvre depuis fin 2011, en coopération avec Nedo, agence japonaise de l’énergie, du démonstrateur «Lyon Smart Community» conduit par Toshiba. Les expérimentations menées dans ce cadre ont permis de définir cinq groupes de solutions qui pourront être déployées à plus large échelle avec «Smarter Together»:

- des lieux dédiés à l´information et à la concertation afin de prendre en compte le rôle du citoyen

- un réseau de chauffage urbain

- une éco-rénovation de l´habitat existant

- un système de gestion de l´énergie et des outils de pilotage

- une mobilité durable (véhicules électriques).

 

Qui d’autre participe?

Le consortium regroupe aussi une trentaine de partenaires (instituts de recherche, bureaux d’étude, industriels, collectivités…) comme ERDF et Toshiba ainsi que le WWF et Nedo.

 

Pour en savoir plus :

- sur H2020: www.horizon2020.gouv.fr

- sur Lyon Smart Community: www.grandlyon.com/projets/lyon-confluence.html

 

 

* la candidature intègre des « villes suiveuses » (Saint Jacques de Compostelle, Sofia et Venise) au fort patrimoine à éco-rénover et les « villes observatrices » (Kiev et Yokohama), une des villes les plus avancées dans le monde sur le chemin de la ville intelligente.